Starting Sept. 5, 2014, Genealogy.com will be making a big change. GenForum message boards, Family Tree Maker homepages, and the most popular articles will be preserved in a read-only format, while several other features will no longer be available, including member subscriptions and the Shop.
 
Learn more

En Octobre 1950 je me suis engagé dans USAF et c'est a Samson AFB quand l’offre de formation de candidat comme interprète/traducteur nous a été proposé et que je me suis inscrit, on m’a fait savoir que je ne parlais pas Français mais un « patois quénoc ». Ceci après avoir été 9 ans dans une école Franco-Américaine ou l'on apprenait en 4hrs les mêmes sujets en Anglais que nos copains à l’école publique et où on apprenait en 4hrs les mêmes sujets en Français que nos cousins Canadien-Français (on ne disait pas couramment Québecois à cette époque). Donc c’est deux candidats qui avaient appris le français pendant 2 ans en High School qui ont été sélectionnés. Quelques jours après c’est ces deux personnes qui sont venues me voir pour les aider, une fois çà va mais la deuxiéme fois, j’ai été obligé de les envoyer ailleurs.
J’ai appris pendant l’été 1957 que je me faisais muter en France à la base américaine de Phalsbourg sur le plateau de la Lorraine à 6 kms de Saverne (Alsace) et à 14 kms de Sarrebourg. Avant d’arriver en France j’ai commencé à me documenter sur Phalsbourg, la Lorraine, l’Alsace, Nancy, Lunéville, Paris et plein d’autres lieux.
Je suis arrivé à Phalsbourg via Aéroport de Frankfurt puis le train jusqu’à Saverne, mais quelle surprise à Saverne peu de gens parlaient français, ils parlaient un dialecte germanique appelé l’alsacien mais mes compatriotes qui avaient une connaissance d’Allemand arrivaient très bien à se faire comprendre mais ne les comprenaient pas quand ils parlaient L’alsacien.
Par contre 3 jours après mon arrivée énormément de Français travaillant sur la base savaient qu’il y avait un autre Américain qui parlait français. Il y en avait 2 autres qui venaient eux aussi du New Hampshire mais ils n’avaient pas été à l’école pour l’apprendre, ils l’ont appris à la maison de père en fils comme à la Louisiane dans le temps. J’ai toujours dit les gens qui ont gardé le Français de cette façon ont beaucoup de mérite, plus que nous, car nous, nous avions eu beaucoup d’aide de nos cousins Canadiens Français.
Alors quand je me promenais sur la base et les Français voyaient le nom CLOUTIER sur ma chemise, ils n’hésitaient pas à me parler en Français, de plus les personnes âgées faisaient un point d’honneur de m’adresser la parole en Français, car à une certaine époque, pour la plupart, on leur avait interdit de parler Français et de rencontrer un Américain qui parlait Français leur faisait plaisir.
N’ayant pas parlé Français pendant plus de 7 ans, je le dis franchement j’avais honte de mon Français mais avec un effort et de l’aide de tous ces Français que j’ai rencontré et connus, en 2 ou 3 mois j’ai récupéré tout ce que j’avais oublié et je peu dire que je ne cesse d’apprendre quelque chose tous les jours, soit un mot, une expression, une nuance.
Cela fait 39 ans que nous vivons en France dont 20 ans à Strasbourg et ici à Gérardmer depuis Juin 1989. J’ai vu beaucoup de la Lorraine, d’Alsace et la Normandie quand j’étais Interprète/Traducteur Technique, Moniteur de formation, pour visiteurs Anglophones dans des industries de mécanique et mécanique lourde mais il y a tellement plus à voir.
Donc c’est « En passant par la Lorraine » que j’ai connu la France et je t’assure il y a des choses à voir dans la Lorraine, j’en ai vu mais il y en a tellement plus à voir. Des lieux d’histoire, de traditions, monuments, des sites pittoresques, mêmes des vestiges Romains, des sources d’eau minéraux etc.
Je vous laisse rêvé.
Vos cousins en France

LE RETOUR EN FRANCE DU NOM "CLOUTIER"
Updated May 20, 2007

***

Richard Maurice Cloutier
2 av du Marechal de Lattre de Tassigny
Gerardmer, Vosges 88400 FRANCE
France
33.03.29.60.90.49
rimimi@wanadoo.fr


Edit Your Page

My Family History

 

Family Photos

 
Created with Family Tree Maker

The content shown on this page has been submitted by a Genealogy.com customer, and is not subject to verification by Genealogy.com. Neither Genealogy.com nor its affiliates are responsible for the accuracy of any information contained on this page. The opinions expressed on this page are the author's alone and not the opinions of Genealogy.com.

Home | Help | About Us | Site Index | Terms of Service | PRIVACY
© 2009 Ancestry.com