Starting Sept. 30, 2014, Genealogy.com will be making a big change. GenForum message boards, Family Tree Maker homepages, and the most popular articles will be preserved in a read-only format, while several other features will no longer be available, including member subscriptions and the Shop.
 
Learn more


Home Page |Surname List |Index of Individuals |InterneTree |Sources


View Tree for Jehan (Jean) PelletierJehan (Jean) Pelletier (b. Abt. 1608, d. Bef. 1671)

Jehan (Jean) Pelletier was born Abt. 1608 in St-Martin, Fraigneau, Maillezais, Poitou, FR, and died Bef. 1671. He married Andree Dit Pouvereau Pomereau on 1632 in France.

 Includes NotesNotes for Jehan (Jean) Pelletier:
Pierre Pelletier

Selon le texte de M. Jean-Denis Pelletier, ing. publié dans la Pelleterie Volume 5 - N° 1
Adapté par Pascal Pelletier, authorisé par Jean-Denis Pelletier, ing.


La saison chaude, propice à la navigation, transporta plus d'un Pelletier vers la colonie de la Nouvelle-France.
De 1636 à 1757, il en est venu au moins douze: Antoine, François, Georges, Guillaume, Jean, Léonard, Louis, Mathurin, Nicolas, Pierre, René et Michel quittaient le Perche, la Beauce, l'Aunis, la Franche-Comté, le Poitou, L'Orléanais et la Normandie.


Parmi tous ces Pelletier dont la plupart venaient des régions de l'ouest de la France, il en est un, Pierre, qui quitta le port de la Rochelle vers la fin des années 1650 pour émigrer en Nouvelle-France.

Pierre Pelletier est le fils de Jean Pelletier et de Andrée Pommereau. Il est né le 24 août 1634 à Saint-Martin-de-Fraigneau au Poitou.

Dès son arrivé en Nouvelle-France, il s'installa sur une concession de terre de deux arpents de front par quarante de profondeur de la Seigneurie de Pointe-aux-trembles (aujourd'hui Neuville) qui appartenait alors à Jean Bourdon.

Le 10 décembre 1671 selon le contrat signé devant le notaire Romain Becquet, il épousa Françoise Trochet dit Richard, originaire de Saint-Agnan, commune de Grivennes, diocèce d'Amiens, Poitou. Elle
était la veuve de François Matoret maître tonnelier de Saint-Agnan commune de Grivennes, ou Montdidier, évêché d'Amiens en Picardie. C'était une fille du Roi. Elle était née en 1641 et fût inhumée le 15 mai 1706 à Neuville.

La veille de son mariage, soit le 9 décembre 1671, Pierre Pelletier acquit de Denis Joseph Ruelle d'Auteuil la terre où il allait demeurer à Neuville en compagnie de sa nouvelle épouse Françoise Trochet.

Parmi les parents et amis à la noce se trouvaient Anne Gasnier la veuve de Jean Bourdon qui s'occupait d'héberger les filles du Roi qui arrivaient de France. Il y avait aussi Marie-Anne de Saussaye et le sieur Michel du parquet et évidemment les deux témoins attitrés du notaire Becquet, Claude la Serre et Martin Bouffard.

L'épouse Françoise Trochet dit Richard possédait trois cent cinquante livres tournoi soit cinquante qu'elle avait reçue du Roi de France en tant que fille du Roi et trois cent qu'elle avait probablement reçues en héritage après le décès de son premier mari François Matoret en Picardie.
Donc pour l'époque Pierre Pelletier mariait une femme quasiment riche d'où peut-être provient le second nom de celle-ci "dite Richard".


C'est ainsi grace à cet argent que Pierre obtint sa concession de terre à la Seignerie de Dombourg (Neuville).

Selon la Coutume de Paris qui était le seul code légal en vigueur dans la colonie, les conjoints vivaient en régime de communauté de biens. Cette communauté, premièrement, les rendaient solidairement passibles des dettes contractées par l'un ou l'autre avant et après la bénédiction nuptiale. Deuxièment, elle mettait en commun leurs "biens meubles et conquêts immeubles". Par "biens meubles" il faut entendre des articles tels du mobilier, du linge, des ustensiles, des obligations etc... par "conquêts immeubles", des immeubles acquis à titre onéreux, c'est à dire par achat ou dans l'exercice d'une profession ou d'un métier. Les biens de famille, que la Coutume désignait sous le nom de "propres" comprenaient les immeubles échus au mari ou à la femme par succession en ligne directe ou collatérale ou par donation en ligne directe.

More About Jehan (Jean) Pelletier and Andree Dit Pouvereau Pomereau:
Marriage: 1632, France.

Children of Jehan (Jean) Pelletier and Andree Dit Pouvereau Pomereau are:
  1. +Pierre Pelletier, b. August 24, 1634, St. Martin-de-Fraigneau, Maillezais, France, d. December 30, 1694, Pte Aux Trembles, Hochelaga, Quebec, Canada.
  2. Louys Pelletier, b. June 24, 1640, St. Martin-de-Fraigneau, Maillezais, France, d. date unknown.
Created with Family Tree Maker


Home | Help | About Us | Biography.com | HistoryChannel.com | Site Index | Terms of Service | PRIVACY
© 2009 Ancestry.com